GLUTEN FREE LONDON 2ème partie (Centre Nord/Centre Est)

Vous êtes prêts pour la suite de mon périple londonien, alors « let’s go »!

  • 1st STOP : Shoreditch, Brick Lane et Spitalfields market

Si vous êtes fan de street art, de boutiques branchées et de « food market », c’est définitivement le lieu où aller. Ce quartier est devenu, sans aucun doute le quartier des hipsters londoniens, et je dis bien londoniens,vous n’y croiserez pas tant de touristes que ça.

P1030933

En plein cœur de Shoreditch, se trouve le « Boxpark Shoreditch », une sorte de centre commercial, fait de containers (encore une fois), où vous trouverez des boutiques sympas et quelques bars et restaurants, où il est très agréable de flâner et de faire un peu de shopping. Vous pourrez même, si vous le souhaitez, retourner un peu en enfance en vous plongeant dans une piscine de balles, avec musique techno en prime.

P1030932

Ensuite n’hésitez surtout pas à vous perdre dans les rues de Shoreditch à Brick Lane, pour découvrir des merveilles de street art un peu partout.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme vous pourrez le constater dans ce quartier, à Londres en général, les « food market » et food trucks poussent comme des champignons un peu partout, on se demande même lesquels choisir quand on ne connaît pas forcément. L’avantage de connaître du monde sur place, c’est qu’ils vous emmènent dans des endroits où ils savent qu’on est sûr de bien manger, avec un maximum de diversité.

Nous sommes donc allés au « Brick Lane Market » qui se trouve dans la « Boiler House » de l’ancienne « Old Truman Brewery », et là que de choix : cuisines portugaises, brésiliennes, mexicaines, colombiennes, asiatiques en tout genre, même lituaniennes et énormément de choix sans gluten, sans lactose et vegan, en bref, un petit paradis où vous avez clairement envie de goûter à tout!

Personnellement, mon choix s’est porté sur un délicieux « arepa » (petit pain de maïs blanc ou jaune originaire de Colombie et du Venezuela, naturellement sans gluten) farci de pulled pork bien épicé, de salsa, de fromage et d’avocat, accompagné de bananes plantains frites, vraiment délicieux!

P1040007P1040010

Après ça, j’avais encore un petit creux, ou plutôt étant une bonne gourmande, j’ai eu envie de goûter aux jolis cupcakes vegan colorés de « Vida Bakery ». Et je suis à peu près sûre que vous auriez fait comme moi…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il faut avouer que cela donne envie, non? J’ai donc opté pour le cupcake chocolat/beurre de cacahuètes qui m’a énormément plu. Biscuit ultra-moelleux et pas trop sucré et crème hyper fondante et très gourmande, mariage parfait!

 

20170819_145448.jpg
Yummy!!!

Ce « food market » vaut vraiment le détour, mais n’est ouvert que le samedi et le dimanche. Il y a des tables à l’intérieur pour se poser, ou à l’extérieur pour profiter du soleil londonien 😉

Brick Lane Market

The Boiler house

 152 Brick Lane

Londres E16QR

http://www.boilerhouse-foodhall.co.uk/

Vida Bakery

https://www.facebook.com/vidabakery/

IG : @vidabakery

Après ce bon déjeuner, rien de tel que d’aller faire une petite ballade digestive au marché de Spitalfields pour faire un peu de shopping ou juste pour flâner. Vous y trouverez beaucoup de petits créateurs, designers et artisans, qui proposent surtout des vêtements, accessoires et bijoux à des prix assez raisonnables.

 

Sur le chemin de Brick Lane à Spitalfields Market.

Vous pouvez également manger sur ce marché si vous en avez envie, comme je vous le disais précédemment, les « food market » sont partout et ici aussi.

Old Spitafields Market

Brushfield Street

London E1 6AA

http://www.spitalfields.co.uk/

  • 2nd STOP : ANGEL

Un quartier cher à mon cœur, car j’y ai travaillé pendant presque 1 an dans un restaurant qui malheureusement n’existe plus aujourd’hui.

J’ai été par ailleurs très surprise de voir que ce quartier n’a quasiment pas changé et à garder son âme toute londonienne.

Si vous souhaitez vous balader dans ce quartier, je vous conseille tout particulièrement le « Camden Passage », petite rue tranquille où se trouve une multitude d’antiquaires (http://www.camdenpassageislington.co.uk/).

Le but de notre visite dans ce quartier était toutefois, une boulangerie 100% sans gluten : « Beyond Bread ».

P1040172.JPG

Vous pouvez y bruncher de 8h30 à 15h en semaine et de 9h à 15h le week-end. Ils proposent aussi depuis peu une formule pour le dîner, du jeudi au samedi de 17h30 à 21h. En revanche, vous pouvez y déguster un sandwich, une part de quiche ou un gâteau toute la journée.

Nous avons opté pour l’option brunch, avec de délicieux œufs pochés avec avocat et saumon fumé sur toasts pour moi, et un excellent « full english breakfast » (œufs, bacon, saucisse, « baked beans » maison, boudin noir, champignons Portobello, tomate et toasts) pour mon chéri.

P1040194

 

P1040200

Tout était vraiment très bon, mais nous n’avions plus de place pour le dessert, car comme vous pouvez le voir les portions sont assez copieuses.

Nous avons tout de même pu goûter un de leur gâteau, car nous étions invités à dîner le soir et devions apporter le dessert.

20170821_205536
Gâteau à l’orange/amande et polenta de Beyond Bread

J’ai vraiment beaucoup apprécié cet endroit, le gérant est très sympathique et tout, absolument tout, fait terriblement envie et est particulièrement bon! Je vous le recommande vraiment!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Beyond Bread

267 Upper Street

London N1 2UQ

http://www.beyondbread.co.uk/

En sortant de chez « Beyond Bread », nous avons trouvé une autre boulangerie 100 % sans gluten de l’autre côté de la rue : « Artisan Gluten Free Bakery », évidemment nous n’avions plus vraiment faim, mais quand j’ai vu leurs croissants sans gluten dans la vitrine, qui ressemblaient à de « vrais » croissants, je n’ai pas pu résister, gourmande que je suis! Enfin, je l’ai gardé pour mon petit déjeuner du lendemain matin.

P1040220

Il était vraiment délicieux, croustillant et feuilleté à souhait, dommage que je n’ai pas encore trouver de croissant comme cela à Paris.

En tout cas, même si vous n’allez pas déjeuner à « Artisan Gluten Free Bakery », je vous conseille malgré tout d’y faire un arrêt pour tester ce merveilleux croissant.

Artisan Gluten Free Bakery

167 Upper St

London N1 1US

https://www.facebook.com/artisanglutenfreebakery/

Et voilà, mon périple londonien touche à sa fin, j’espère que cela vous aura plus et que vous y aurez trouvé des adresses utiles.

Je reviens très vite pour vous parler d’un des meilleurs fish and chips sans gluten d’Angleterre qui se trouve dans la chouette ville côtière de Brighton. A très vite!

Comment faire son pain sans gluten?

Pour mon premier article, je vais vous parler du pain sans gluten, que je fais presque toujours maison. Les 2 recettes que vous trouverez ci-dessous sont également végans.

Et oui le pain, dans notre beau pays qu’est la France, est la base de notre alimentation, et quand on découvre qu’on est intolérant au gluten ou cœliaque, cela pose un réel problème. Personnellement, je n’aime pas vraiment acheter les pains sans gluten industriels qui sont généralement bourrés d’additifs et de sucre, c’est pour cela que je fais mon propre pain, et finalement ce n’est vraiment pas si difficile.

Nous avons désormais la chance de trouver énormément de farines naturellement sans gluten : riz, millet, sarrasin, quinoa, pois chiches, maïs, châtaigne, teff, sorgho, noisette… Mais aussi des fécules : maïs, manioc ou tapioca, pomme de terre… qui permettent de lier la pâte pour le pain sans gluten et de lui donner une certaine élasticité. Malgré la diversité de tous ces différents ingrédients, on peut très difficilement faire son propre pain sans utiliser des gommes : guar, acacia ou xanthane. Les gommes vont, en fait, remplacer le gluten est permettre au pain d’avoir une mie moelleuse et aérée.

Lors du dernier Saaps (salon des allergies alimentaires et des produits sans, tous les ans au Parc des expositions de Paris au début du printemps), j’ai eu la chance de rencontrer une charmante dame qui m’a donné une recette de pain très intéressante, mais que j’ai faite évoluer au fil du temps afin qu’il soit plus à mon goût.

Voici le premier pain sans gluten que j’ai réalisé avec cette fameuse recette :

20160418_174320

Et voici cette recette :

Ingrédients :

  • 120 g farine riz complet ou demi-complet
  • 120 g farine châtaigne ou sarrasin
  • 120 g farine maïs
  • 100 g fécule de tapioca (ou de manioc, même chose) ou arrow-root
  • 55 g fécule de pomme de terre ou de maïs
  • 13 g gomme de guar
  • 50 g huile olive douce
  • 12 g sel fin
  • 6,5 g levure de boulanger déshydratée
  • 530 g eau tiède
  • Graines(courge, pavot, lin…) au choix (facultatif)

– On peut utiliser un robot (avec crochet, beaucoup plus simple) mais très faisable à la main bien que la pâte soit très collante et très humide.

– Mélanger les ingrédients secs (sauf les graines). Puis ajouter l’huile, puis l’eau et bien mélanger, jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène. Puis y ajouter votre mélange de graines, si vous le souhaitez.

– Graisser et fariner légèrement un moule à cake ou une cocotte en pyrex avec couvercle. Y verser la pâte. Couvrir d’un linge ou d’un couvercle et laisser pousser. Quand la pâte est bien levée, au bout d’1h30 minimum, ôter le linge et inciser le dessus avec une bonne lame.

– Placer dans le four non pré-chauffé. Allumer le four à 240°. Ajouter un petit bol d’eau à côté pour créer une petite humidité et permettre au pain de croustiller. Faire cuire 10-15 mns.

– Poursuivre à 180 ° pendant 1h environ. Le pain doit être doré et sonner creux.

– Laisser refroidir 15 min avant de démouler. Attendre au moins 1 h avant d’entamer le pain.

Plutôt contente de cette recette, mais elle est vraiment très difficile à travailler à la main, car extrêmement collante et on ne peut pas la cuire autrement que dans un moule, et au niveau du goût et de la texture, on est malgré tout assez loin d’un vrai bon pain.

J’ai donc essayé au fil du temps de retravailler cette recette avec différentes farines, en modifiant les dosages afin de pouvoir travailler la pâte à la main et obtenir un pain qui se rapproche le plus possible d’un bon pain de campagne. Et je crois que j’ai plutôt bien réussi, même si la mie reste encore assez dense par rapport à un pain avec gluten.

Voici donc « ma » recette de pain sans gluten bio (ou pas, à votre goût), j’espère qu’elle vous fera envie!

p1010258
Pain à la farine de noisettes

Ma recette de pain sans gluten :

Ingrédients :

  • 140 g de farine de riz complet bio
  • 130 g de farine de teff ou de noisettes bio
  • 130 g de farine de maïs ou de millet bio
  • 50 g de fécule de manioc ou tapioca bio
  • 60 g de fécule de maïs bio
  • 25 g de sucre de canne complet bio
  • 14 g de gomme de guar bio
  • 6 g de Mix’gom de la marque Ma vie sans gluten (mélange de gomme d’acacia et de psyllium bio)
  • 8 g de levure sèche de boulanger
  • 1 c. à café de bicarbonate de soude
  • 9 g de sel fin
  • Graines bio au choix : lin, pavot, sésame, courge… (facultatif)
  • 50 g d’huile d’olive bio
  • 530 g d’eau tiède

-Utiliser de préférence un robot pétrisseur avec un crochet, sinon vous pouvez aussi faire la pâte à la main.

-Mélanger les farines, fécules, et tous les autres ingrédients secs dans la cuve du batteur, sauf les graines. Commencer à mélanger les ingrédients, à petite puissance, avec le crochet du batteur et y ajouter l’huile d’olive. Augmenter le robot à moyenne puissance et ajouter l’eau tiède en un filet, progressivement. Pétrir la pâte au robot, toujours sur puissance moyenne, pendant 5 bonnes minutes et y ajouter les graines de votre choix. La pâte doit être bien homogène et pas trop collante.

-Fariner votre plan de travail avec de la farine de riz, et y déposer votre pâte. Fariner bien vos mains et façonner une grosse boule et l’aplatir légèrement. La déposer sur une plaque à pâtisserie avec un papier sulfurisé ou une toile de cuisson en silicone légèrement fariné.

-Couvrir d’un linge propre et légèrement humide, et placer dans un endroit à température ambiante (au moins 20°C) pendant 1 h/1 h 30, afin de laisser lever la pâte.

-Une fois la pâte levée, quadriller le dessus de la pâte avec une bonne lame. Mettre un bol d’eau dans votre four, l’allumer à 240°C/th.8, et enfourner votre pain pour 20 min. Au bout des 20 min, baisser votre four à 180°C/th.6 et laisser cuire 45 min. au bout des 45 min retirer le pain de la plaque à pâtisserie, et le poser directement sur la grille du four, et cuire de nouveau pendant 15 min.

-Sortir le pain du four, (il doit sonner creux lorsque vous tapez dessus avec votre doigt, cela prouve qu’il est cuit), le mettre sur une grille et attendre qu’il refroidisse avant de le déguster.

p1010677
Pain à la farine de teff

Le pain à la farine de noisette est vraiment un régal, on dirait presque du gâteau, on peut facilement le conserver une bonne semaine en l’emballant dans un torchon. Il est parfait pour le petit déjeuner avec un peu de beurre salé, de confiture ou de pâte à tartiner. Il est également délicieux avec une bonne terrine de pâté de campagne. Après à vous de choisir comme vous voulez le déguster.

Le pain à la farine de teff, lui, se rapproche plus d’un vrai bon pain de campagne et peu vraiment se manger avec tout. Au niveau conservation, même chose exactement, que pour l’autre pain.

Vous pouvez retrouvez ces 2 recettes dans Pains sans gluten.

Je n’ai pas encore essayé de faire mon pain avec de la gomme xanthane, car elle n’est pas bio, mais j’essaierai très prochainement afin de vous dire les différences qu’il y a avec ces 2 recettes, et cela fera donc le sujet d’un prochain article. 

J’espère vite avoir vos retours concernant ces recettes, et savoir laquelle vous préférez. 

A très bientôt!