AccueilQui suis-je?

Qui suis-je?

t-lebrun-celine-2  Je me présente, je m’appelle Céline Lebrun, j’ai 33 ans et j’ai découvert que j’étais intolérante au gluten, il y a presque 2 ans. Je suis de nationalité franco-mauricienne et j’ai une expérience en cuisine gastronomique, asiatique et forcément mauricienne d’environ 10 ans.

Découverte de mon intolérance au gluten

Cela s’est  fait complètement par hasard. Cela faisait 4 ans que je ne pouvais plus exercer mon métier, qui est une passion viscérale, à cause de problèmes cervicaux. Je suis passée par des périodes très difficiles en passant d’erreurs de diagnostics entre les mains de pas mal de médecins incompétents, en erreurs de traitements à cause de ces mêmes médecins. Finalement, il s’en est conclu que j’avais une hernie discale cervicale et 2 disques cervicaux complètement déshydratés. Je faisais donc des crises inflammatoires à répétition et ne pouvait donc pas envisager de travailler de nouveau. J’ai donc essayé le régime sans gluten afin de réduire mes crises inflammatoires, le gluten ayant très certainement un lien avec les inflammations (pas encore vraiment prouvé scientifiquement, mais de nombreux chercheurs prennent malgré tout cette thèse au sérieux).

Lorsque j’ai commencé je me suis rapidement rendue compte que j’étais déjà beaucoup plus dynamique. Puis ensuite d’autres symptômes que j’avais, comme des migraines atroces avec vomissements, ou encore de la dermatite herpétiforme (dont je n’avais, par ailleurs, jamais entendu parler avant) que j’avais sur les coudes et les genoux, ont nettement diminué, voire disparus. De plus, j’avais nettement moins de crises inflammatoires. J’ai donc fait le test pour voir si j’étais cœliaque, j’ai du réintégré le gluten dans mon alimentation pendant une dizaine de jours et là, la dermatite herpétiforme s’est gentiment réveillée avec de magnifiques plaques sur mes genoux, mes coudes (comme avant), mais également sur mon visage et sur mes mains. J’étais ravie!!! Au final, le test s’est révélé négatif, mais certaines personnes m’ont dit que le test sanguin n’est pas forcément très fiable en France et que j’aurais dû le faire avant de commencer mon régime sans gluten. Au final, je ne souhaitais absolument pas faire de biopsie de l’intestin et j’ai donc tout simplement écouté mon corps, qui me disait bien qu’il avait un réel problème avec le gluten. Je suis donc peut-être cœliaque sans le savoir, mais je me considère simplement comme intolérante ou sensible car je supporte malgré tout les traces à petite dose. Vous me direz tout ça pour ça, mais j’imagine que nous sommes assez nombreux à avoir des parcours plus ou moins similaires, et c’est pour cela que je tenais à vous en faire part!

Mon parcours professionnel

Je ne vais pas vous déballer mon CV, mais je pense qu’il est important que vous sachiez de quoi retourne mon parcours professionnel, afin de mieux comprendre ma démarche.

J’ai tout d’abord su que je voulais faire de la cuisine mon métier, à l’âge de 11 ans. Mon enfance a, en effet, été bercée par une grand-mère excellente cuisinière, une maman qui excelle également  et la connaissance et le goût des bons produits, inculqués par toute ma famille. J’ai eu la chance de grandir en Sologne, en pleine campagne, où nous allions ramasser des champignons et des mûres dans la forêt, et où un tas de petits paysans nous faisaient profiter de leurs délicieux légumes.

J’ai donc intégré le lycée hôtelier de Blois en 1999, avec la ferme intention de pouvoir être chef de mon propre restaurant un jour. Je n’ai pas encore réalisé ce rêve, mais qui sait peut-être qu’un jour…

J’ai ensuite travaillé 2 ans dans divers restaurants gastronomiques plus ou moins prestigieux en France, le plus prestigieux étant l’hôtel du Palais à Biarritz dont je garde de fabuleux souvenirs.

Pour suivre, la façon de travailler et d’évoluer en France et plus particulièrement le machisme dans les cuisines françaises m’ont clairement décidés à m’expatrier à Londres où je suis restée 3 ans et demi, et où j’ai vraiment eu des expériences fabuleuses notamment grâce à un chef : Mr Elisha Carter, avec lequel j’ai énormément appris. J’ai également eu la chance de pouvoir travailler dans un restaurant asiatique gastronomique, Eight over eight, où j’ai découvert la diversité des différentes cuisines asiatiques, des nouveaux produits et des techniques nouvelles.

J’ai dû par la suite rentrer en France, à cause de problèmes de santé, et j’ai également dû arrêter la cuisine quelques temps afin de me remettre sur pied. Une fois remise, j’ai décidé de monter ma petite entreprise de cuisine à domicile et de cours de cuisine à domicile, sur Orléans. Cela fonctionnait très bien jusqu’à ce que mes problèmes cervicaux me rattrapent et m’obligent à tout arrêter. Je ne vous raconte pas la suite, il me semble que je vous en ai parlé un peu plus haut…

Je vais désormais mieux grâce à mon changement de régime alimentaire, entre autres. Je crois beaucoup à l’influence de ce que l’on mange sur notre santé. Hippocrate a d’ailleurs dit: « Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture », en bref, nous sommes ce que nous mangeons. Pour moi, le fait d’avoir à me mettre au régime sans gluten, a profondément changé mon mode d’alimentation. Car contrairement à certains, je fais tout maison, et n’achètes pas ou très peu de produits industriels sans gluten. Je me suis également mise majoritairement à la nourriture bio, qui ne revient pas beaucoup plus cher quand on consomme des produits de saison.

Je pense qu’à l’heure actuelle, avec les recrudescences de cancers et maladies diverses, il est vraiment très important de se préoccuper de son alimentation. Et je crois également que dans la société de consommation dans laquelle nous vivons aujourd’hui, il est primordial de changer nos modes de consommation afin de faire bouger les choses. Notre avenir de consommateur est entre nos mains.

Pour finir, je vous propose sur mon blog des recettes saines, sans gluten, bio la plupart du temps (mais à vous de choisir…), flexitariennes et toujours testées et retestées afin de vous en donner la plus grande satisfaction! Je vous parlerais aussi de mes produits et adresses coup de coeur, testées et approuvées! Et enfin je vous donnerais des conseils alimentaires, et évidemment des trucs et astuces de chef faciles à reproduire à la maison.

Je vous souhaite donc une très bonne lecture et surtout « bonne cuisine »!!!