Faire son lait d’amande et utiliser l’okara

 

Bonjour à tous! Aujourd’hui je tiens à vous expliquer comment préparer ses propres laits végétaux à base de fruits secs (n’étant pas du tout fan du lait de soja), et également pourquoi il est plus intéressant de les faire soi-même.

LES APPORTS NUTRITIONNELS

Tout d’abord, je ne tiens pas à dénigrer les laits végétaux que l’on trouve dans le commerce (bio ou pas), mais malheureusement ils contiennent très souvent peu de nutriments et beaucoup d’eau. Et j’avoue que, dans mon cas, quand on essaie d’avoir une alimentation bio au maximum, on ressent ce poids sur le porte-monnaie et pas forcément les bénéfices sur le corps.

En effet, la différence majeure, entre un lait d’amande acheté dans le commerce et un autre fait maison, sont les qualités nutritionnelles dans un premier temps. Un lait d’amande du commerce contient environ 2 à 7 % d’amandes selon les marques, des épaississants (naturels ou pas), des arômes (encore une fois naturels ou pas) et éventuellement des stabilisants, des émulsifiants et des ajouts de vitamines et de calcium ; alors qu’en le faisant maison on monte à 10 % ou plus, selon la texture souhaitée, et pas besoin d’épaississant, ni d’arôme (sauf si souhaité), ni d’autres cochonneries.

On imagine donc assez facilement qu’un lait d’amande fait maison sera plus riche en nutriments qu’un lait d’amande industriel.

Prenons en exemple 2 laits d’amande du commerce, un non bio de marque Alpro Nature, un bio de marque La Mandorle nature et notre lait d’amande fait maison :

Pour 100 ml
Teneur en amande
Valeur énergétique
Lipides
Protéines
Glucides
Acides gras saturés
Sucre
Sel
Calcium
Lait d’amande nature Alpro
2 %
24 Kcal
1,1 g
0,5 g
3 g
0,1 g
3 g
0,13 g
120 mg
Lait d’amande nature La Mandorle Bio
6 %
37 Kcal
3 g
2 g
0,5 g
0,27 g
0,3 g
0,01 g
121 mg
Lait d’amande fait maison*
10 %
61,67 Kcal
5 g
3,33 g
0,83 g
0,45 g
0,5 g
0,02 g
201,67 mg
*Pour le calcul des valeurs nutritionnelles du lait d’amande maison, je me suis basée sur les valeurs nutritionnelles du lait d’amande bio La Mandorle qui contient le moins d’additifs (Ingrédients : eau de source, amandes 6% (Sicile et/ou Espagne), algue Lithothamnium Calcareum, épaississant : carraghénanes, extrait de vanille) et qui semble donc se rapprocher le plus de celui fait maison.

Comme vous le constaterez le lait d’amande maison est effectivement beaucoup plus intéressant nutritionnellement parlant.

L’autre avantage majeur, quand vous faites votre propre lait d’amande, est que vous récupérez, une fois le lait passée, une sorte de farine d’amande qui s’appelle l’okara. Ainsi, pas de perte! De plus l’okara d’amande est très riche en fibres, en manganèse, en cuivre, en magnésium et en vitamine E ; et peu servir dans pleins de recettes, que je vais vous donner, bien sûr.

Au final, faire son lait d’amande maison présente beaucoup de bénéfices, aussi bien pour votre porte-monnaie, que pour votre santé.

P1020589

LA RECETTE :

Trempage : 8 à 12 h Réalisation : 10 min

Pour 1 L de lait d’amande

Ingrédients :

  • 100 g d’amandes entières complètes (de préférence bio)
  • 1 L d’eau de source

Dans un saladier, faire tremper les amandes avec le litre d’eau pendant 8 à 12 h.

Placer ensuite le tout dans un blender (suffisamment puissant, minimum 500 Watts et avec au moins 6 lames), mixer pendant 2/3 min en augmentant la puissance au fur et à mesure.

Passer enfin le votre liquide à travers une étamine (linge utilisé en cuisine, à mailles assez peu serrées) ou à travers un torchon bien propre, afin de récupérer votre lait. Afin de passer le lait facilement, rabattre les quatre coins de l’étamine ou du torchon dans une main et pousser à l’aide de l’autre pour bien extraire tout le liquide.

Stocker le lait d’amande dans une bouteille hermétique et conserver le au réfrigérateur pendant au moins une semaine.

Et récupérer l’okara à l’intérieur de l’étamine ou du torchon. S’il n’est pas possible de l’utiliser de suite, le conserver hermétiquement au réfrigérateur pendant minimum 5 jours.

Vous pouvez également utiliser d’autres fruits secs pour faire un lait végétal, comme des noisettes, des noix de cajou (testé et amplement approuvé!), des pistaches, etc…

Pour les recettes à base d’okara je vous propose 2 recettes, et c’est par ici :

N’hésitez pas à me partager vos commentaires et impressions et surtout « Bonne Cuisine »!!!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s